Koken

Idées apéritives avec la Cour d'Orgères

A l’heure où les apéros se multiplient, le nez collé à son écran, le verre tendu vers la caméra, il n’est pas impossible à chaque internaute de partager aussi, quelques idées… apéritives fromages et confiture, avec la Cour d'Orgères.

La Cour d’Orgères, toujours à la recherche de mariages de saison attendus ou improbables va mettre du fruit sur vos tartines, de la couleur dans votre assiette et de la gourmandise dans vos desserts et même de la fantaisie dans vos apéritifs. 


Apéros confinés et dégustations sucrées-salées 

Les terroirs se mélangent harmonieusement et annoncent d'agréables combinaisons posées en strates pain/fromage et confiture: 

Confiture de figues de Provence et bleu d'Auvergne 

Confitures de mangue/piment d'Espelette et camembert 

Confiture de mirabelle et chèvre cendré 


      © Cour d'Orgères mangue, piment d'Espelette, camembert et noix : 

      la France  des saveurs reconstruite 


ou en préparation-minute: 

Verrine crevettes décortiquées et féta coupés en morceaux, nappés de confiture Jardin d'été (framboise/poivron/fleur de sel) et de salicorne. 

L'heure est à la découverte et à toutes les audaces (à retrouver ici). Les grands et les petits apprécieront toutes les idées possibles autour de la confiture. 

Besoin d'inspiration ? Retrouvez toutes les belles idées recettes de Vérène autour du fromage et de la confiture sur le blog de la Cour d’Orgères. 


Une confiture livrée top chrono 

L’équipe logistique de la Cour d’Orgères reste à la pointe, et s’engage à vous livrer dans les meilleures conditions, en accord avec les règles d’hygiène recommandées sous le règne du COVID 19. Si vous habitez sur la presqu’île de Quiberon, faites-vous livrer à domicile (sinon par Chronopost). Et profitez toujours des frais de port offerts jusqu'au 30 mars pour toute commande supérieure à 25€ en France métropolitaine uniquement. 

A quelques kilomètres de là, ne restez pas dans la déconfiture, et profitez des idées malignes que le site propose, ici.

 © Cour d'Orgères